Au cours des dernières années, Semlex a développé une suite de logiciels assurant la gestion des populations grâce à des technologies maitrisées comme la biométrie, qui utilise les empreintes digitales, les empreintes rétiniennes et la reconnaissance faciale comme moyens de certifier l’identité d’une personne.
Ces systèmes fonctionnent dans un environnement informatique hautement sécurisé : encryptage des données (PKI), compression des images, documents fiduciaires et architecture client / serveur dont les accès sont strictement contrôlés.

Les Empreintes digitales

Les Empreintes digitales

La vérification des empreintes digitales étant sans aucun doute la technologie de vérification biométrique à laquelle les gens sont le plus habitués, joue un rôle important dans les dossiers de police, la criminalistique et les compagnies de voyage.

Les Empreintes digitales: un identifiant fiable

La technologie est maintenant à la portée de tous, à travers les téléphones mobiles. Une fois qu’une empreinte digitale est numérisée, les informations de l’image sont ensuite analysées par des algorithmes afin d’identifier des points uniques dans l’empreinte digitale afin de rechercher une correspondance, ou en d’autres termes, une empreinte digitale préalablement numérisée dans la base de données.

Il y a environ 30 points spécifiques dans un balayage d’empreintes digitales obtenu par un lecteur d’empreintes digitales réel. Le FBI (Federal Bureau of Investigation) des États-Unis a démontré qu’aucun individu ne peut avoir plus de 8 points communs.

Les décisions de reconnaissance dans les systèmes biométriques doivent être prises en temps réel et, par conséquent, l’efficacité de l’informatique est essentielle dans les applications biométriques.

Il est presque impossible de reproduire une empreinte digitale et celle-ci ne change jamais avec le temps, à moins d’un événement inhabituel.

Lire aussi: Les avantages d’une carte biométrique

La reconnaissance faciale

La reconnaissance faciale

À l’aide d’une caméra assez précise, le visage d’un utilisateur est numérisé pour cartographier les dimensions et les positions des caractéristiques et des caractéristiques du visage.

Le système de reconnaissance faciale

Le système de reconnaissance faciale ne nécessite aucun contact avec la personne. Les 1 000 millions de passeports électroniques en circulation à la mi-2017 offrent une énorme opportunité de mettre en œuvre la reconnaissance faciale aux frontières internationales. Les directives pour améliorer la qualité de l’image de référence intégrée dans les cartes d’identité sont fournies par la norme ISO / IEC 19794-5 et la norme 9303 de l’aviation civile internationale pour les photographies de passeport.

En cas de nécessité et à l’aide d’une caméra, cette technologie analyse votre visage et la compare ensuite à une base de données d’images du visage pour voir exactement qui vous êtes si vous vous trouvez déjà dans la base de données.

La sécurité des aéroports utilise la reconnaissance faciale biométrique pour identifier toute personne susceptible de figurer sur une liste d’interdiction de vol.

Lire aussi: Les passeports et les principales techniques de fraude

Chaque type de technologie de vérification biométrique a ses forces et ses faiblesses, mais l’important est que nos informations personnelles restent personnelles et que nous ne soyons pas la proie du vol d’identité ou du piratage de compte. Cela pourrait signifier un avenir sans mots de passe ou une combinaison de divers systèmes d’identification pour assurer notre sécurité.